Le projet

Historique et contexte du projet

La société Carcidiag Biotechnologies est titulaire de licences d’utilisation exclusive sur deux brevets issus de travaux réalisés au sein de la Faculté de médecine de Limoges. Cette technologie permet de déterminer un critère d’agressivité des tumeurs, pour le cancer colorectal, défini par la présence de cellules initiatrices de tumeurs (ou cellules souches cancéreuses - CSC).

Premières caractéristiques du projet

Le projet Carcidiag Biotechnologies est calé sur un triptyque et se situe à la confluence des thématiques des biomarqueurs glycosylés, des cellules souches cancéreuses et des tests compagnons.

Les développements sont basés sur la connaissance et le ciblage des motifs de glycosylation des cellules précancéreuses. L’approche méthodologique est orientée, dans un premier temps, uniquement sur les tumeurs solides (approche ex vivo sur des biopsies tumorales). L’équipe cible à la fois des motifs de N- et O-glycosylation, en fonction des tissus. L’intérêt des motifs de N- et O-glycosylation réside dans leur grande variabilité. L’équipe se réserve la possibilité d’étudier aussi les GAG (glycosaminoglycanes), entre autres protéoglycanes. Sur les GAG, il est possible d’étudier la sulfatation, la citrullination, la longueur des chaînes.

complexité
complexité
n-linked et o-linked
n-linked et o-linked
complexité
complexité
n-linked et o-linked
n-linked et o-linked